Institution Notre Dame - Saint Ferdinand
Chartres

Série ES

Le bac ES est un bac équilibré avec de l’économie, de l’histoire, de la géographie, des maths… Une série pour approfondir la compréhension du monde contemporain.
Pour ceux qui s’intéressent aux questions d’actualité et aux probléma- tiques économiques et sociales du monde contemporain.
Votre pro l pluridisciplinaire vous permet d’envisager une poursuite d’études dans des domaines très variés : sciences humaines, sciences sociales, sciences économiques et sciences politiques ; droit, lettres, langues…

Les domaines du commerce ou de la gestion vous sont également accessibles. Par exemple, vous pouvez entrer en licence AES (admi- nistration économique et sociale) et poursuivre en master droit ou sciences humaines.
D’autres bacheliers font le choix de s’orienter en prépa économique ou littéraire.

Les DUT et les BTS vous sont aussi ouverts. Le choix est donc vaste et vos possibilités multiples. Si vous n’êtes pas tout à fait certain du domaine qui vous correspond le plus, une lière générale est conseillée a n de vous spécialiser progressivement.
Comme son nom l’indique, le bac ES prépare plus particulièrement aux métiers de l’économie et du social.

La gestion, la comptabilité, les métiers de la banque et des assurances, la vente et la distribution, les ressources humaines, le droit, l’immobilier et l’enseignement sont donc les principaux débouchés de cette filière.

Quel est le programme ?

Les stages

Nous avons choisi depuis plusieurs années de réserver la semaine qui précède les vacances de Noël à l’observation de la vie active pour les élèves des filières L, et ES et un peu plus tard en STMG.

Ce peut être dans le cadre d’une entreprise, d’une administration, d’une association, ou de toute autre organisation où s’exercent des fonctions rémunérées que les jeunes peuvent choisir de passer cette semaine ….

L’objectif essentiel de cette démarche est de faire progresser les élèves sur leur parcours d’orientation .Nous voudrions les inciter à tester sur le terrain l’environnement professionnel des domaines d’activités qui pourraient le plus les motiver (social, commercial, administratif, financier, juridique, éducatif, artistique, paramédical et autres …..). Cette expérience devrait les amener à observer, apprécier, rejeter, se renseigner sur les parcours de formation et la diversité des parcours professionnels qu’ils ne soupçonnent pas à priori.

Un deuxième objectif est de leur permettre de progresser dans les démarches de recherche de stages en milieu professionnel en utilisant les méthodes habituelles de la lettre de motivation, de la relance, de l’entretien.

Un troisième objectif est de travailler les techniques du rapport de stage avec des outils de présentation compatibles avec le milieu professionnel. Ils doivent mettre en avant la place qu’a pu prendre leur expérience dans l’avancement ou non de leur parcours d’orientation. Si des liens sont possibles avec leur choix de TPE, leur éventuel voyage du mois d’octobre, ils devraient pouvoir les mettre en avant dans le rapport.

L’évaluation que nous avons faite depuis de nombreuses années de cette démarche a montré que ce n’est pas une vaine répétition de leur expérience de troisième.

Cette évaluation a montré surtout un bilan largement positif auprès des élèves et de leur famille tant au niveau de l’orientation que des savoirs, savoir- faire et savoir-être en ouvrant le milieu scolaire sur le monde de l’activité.

La spécialité Maths

L’enseignement de spécialité n’est pas conçu pour des experts mais pour donner une ouverture sur d’autres domaines d’application des mathématiques et d’autres types de raisonnements. Le programme est donc restreint mais riche en application.

L’enseignement prend appui sur la résolution de problèmes et place les élèves en position de recherche. Le temps imparti pour traiter le programme permet l’approfondissement des notions avec du temps pour la recherche, la réflexion et des applications variées. Les thèmes abordés sont propices à l’utilisation des outils informatiques (tableur, calcul formel) et à la mise en oeuvre d’algorithmes.

Pour qui ?
Cet enseignement vous intéressera si vous aimez les maths, et que vous avez un bon niveau dans la matière, mais que vous recherchez une autre façon de les aborder, en préférant les applications à la théorie. L’enseignement de spécialité n’est pas conçu pour des experts mais pour donner une ouverture sur d’autres domaines d’application des mathématiques et d’autres types de raisonnements. Le programme est restreint mais riche en application.

Vos critères de choix sont d’abord le goût pour les mathématiques, vos aptitudes et enfin, votre projet de poursuite d’études, bien que le choix de la spécialité ne soit pas forcément déterminant.

Quels bénéfices ?
Faire des maths appliquées en ES développera votre curiosité et valorisera votre culture personnelle, en vous aidant à mieux comprendre le monde qui nous entoure, et notamment l’économie.

L’approfondissement des techniques mathématiques apporte également une vraie valeur ajoutée à votre BAC ES :

  • C’est un enseignement utile pour des études courtes : en IUT de gestion, ou IUT préparant aux métiers de la finance, de la banque, à l’expertise comptable…
  • La spécialité est indispensable si vous souhaitez emprunter la filière scientifique desclasses préparatoires économique et commerciale, en principe réservées aux bacheliers S, mais accessibles aux bacheliers ES, spécialité Maths. Elle est recommandée pour la voie économique des classes préparatoires.
  • Si vous vous orientez vers les classes préparatoires littéraires et sciences sociales, vous avez absolument besoin d’un bon niveau en maths, et cette option est vivement recommandée.

En pratique

  • 1,5 heure de spécialité par semaine
  • Avec cette spécialité, le coefficient de mathématiques au bac passe de 5 à 7. Lors de l’épreuve de mathématiques, tous les candidats ont le même nombre d’exercices, mais ceux qui ont choisi la spécialité math reçoivent un sujet avec un exercice sur la spécialité qui remplace donc un exercice du tronc commun. Cet exercice est noté sur 5 points (sur les 20 points de la note globale).

La spécialité Economie Approfondie

Cet enseignement de spécialisation vous intéressera si vous souhaitez comprendre les mécanismes macro-économiques qui façonnent notre monde. L’objectif est de permettre aux lycéens d’approfondir leur connaissance de l’analyse économique par l’étude de quelques grands enjeux contemporains qui correspondent à des mutations structurelles de l’économie mondiale (évolutions démographiques, transformations de l’État-providence, globalisation, stratégies d’entreprises).

L’étude de ce programme est l’occasion de perfectionner la maîtrise des outils analytiques et des modes de raisonnement propres à la science économique. Cet enseignement suppose l’apprentissage des savoir-faire nécessaires à un travail sur les documents et les données empiriques disponibles.

Le programme aborde les thèmes suivants

  • Économie et démographie
  • Comment la dynamique démographique influe-t-elle sur la croissance économique ?
  • Quel est l’impact des variables économiques et démographiques sur le financement de la protection sociale ?
  • Stratégies d’entreprises et politique de concurrence dans une économie globalisée
  • Dans quelles circonstances les entreprises peuvent-elles exercer un pouvoir de marché ?
  • Quel est le rôle de la politique de la concurrence ?
  • Instabilité financière et régulation
  • Qu’est ce que la globalisation financière ?
  • Comment expliquer les crises financières et réguler le système financier ?

Pour qui ?

Vous vous intéressez aux problèmes macro-économiques, vous souhaitez comprendre les grands leviers de l’activité économique ? La spécialité Economie Approfondie vous intéressera.

Cela vous servira également pour l’épreuve de SES au Bac ES car vous aurez une vision plus profonde de certains points du programme de SES. Enfin, c’est la spécialité qui est conseillée aux lycéens qui souhaitent faire leurs études supérieures en CPGE Economique et Commerciale, en CGPE B/L ou dans une filière universitaire d’économie et de gestion.

En pratique

Une heure et demie d’enseignement de spécialité par semaine

Au baccalauréat, l’épreuve est évaluée lors d’une épreuve d’une heure, qui s’ajoute aux quatre heures de l’épreuve obligatoire de SES.

Le coefficient de la matière est de 2, avec arrondi au point supérieur. Par exemple : un candidat ayant eu 8/20 à l’épreuve obligatoire de SES (coeff. 7) et 14 à l’épreuve de spécialité (coeff. 2) aura une moyenne de 9,33 coefficient 9, ramené à 10 coeffcient 9.

La spécialité Sciences Sociales et Politiques

Cette spécialité vous apportera de nombreuses compétences en terme de compréhension de la vie politique, de la sociologie, du droit. Vous vous familiariserez avec les apports des sciences sociales et politiques à la réflexion informée et critique sur l’évolution de la vie politique contemporaine en France et en Europe.
S’inscrivant dans le prolongement de l’enseignement de la classe de première et en complément avec le programme spécifique de la classe terminale, ce programme de spécialisation est basé principalement sur les acquis de la science politique.

Le programme aborde les thèmes suivants

  • Le système politique démocratique
  • Quelles sont les composantes institutionnelles des régimes politiques démocratiques ?
  • Comment s’organise la compétition politique en démocratie ?
  • Quelle est la contribution des organisations politiques au fonctionnement de la démocratie ?
  • La participation politique
  • Quelle est l’influence de la culture politique sur les attitudes politiques ?
  • Quels sont les répertoires de l’action politique aujourd’hui ?
  • Comment expliquer le comportement électoral ?
  • L’ordre politique européen
  • Quel est l’impact de la construction européenne sur l’action publique ?

Pour qui ?
Cet enseignement constitue un bon choix si :

  • vous vous intéressez à la politique, au droit, à l’organisation de la vie publique,
  • vous souhaitez vous orienter vers sciences Po, des études juridiques ou de sociologie

En pratique
Une heure et demie d’enseignement de spécialité par semaine

Au baccalauréat, l’épreuve est évaluée lors d’une épreuve d’une heure, qui s’ajoute aux quatre heures de l’épreuve obligatoire de SES.

Le coefficient de la matière est de 2, avec arrondi au point supérieur. Par exemple : un candidat ayant eu 8/20 à l’épreuve obligatoire de SES (coeff. 7) et 14 à l’épreuve de spécialité (coeff. 2) aura une moyenne de 9,33 coefficient 9, ramené à 10 coeffcient 9.

Que faire après un bac ES ?

Que faire après un bac ES ?