Institution Notre Dame - Saint Ferdinand
Chartres

Série L

Vous aimez lire, découvrir de nouveaux auteurs et autres textes ?

Vous êtes avide de culture, vous aimez le cinéma, le théâtre, la peinture ?

Vous aimez communiquer, débattre, argumenter ?

Vous aimez les langues, découvrir de nouvelles cultures, connaître de nouveaux modes de vie ?

Si c’est le cas, la série L est pour vous ! Cette série o re des débouchées variées :

  • Commerce – Vente
  • Métier du livre
  • Traduction – Interprétation
  • Métiers de la culture
  • Journalisme – Documentation
  • Enseignement – Recherche
  • Art – Design
  • Paramédical
  • Fonction publique
  • Gestion – Administration
  • Droit – Immobilier
  • Communication – Publicité
  • Art du spectacle
  • Art de l’image

Quel est le programme ?

En première

L’emploi du temps comprend des enseignements communs à toutes les séries générales (français, histoire-géographie, éducation civique, juridique et sociale, EPS et langues vivantes).

Leur objectif : partager une culture générale fondamentale et faciliter les éventuels changements de série.

S’y ajoutent des enseignements spécifiques, parmi lesquels :

  • un enseignement de littérature, qui diversifie les approches du texte littéraire et s’enrichit des autres langages artistiques ;
  • un enseignement de littérature étrangère en langue étrangère ;
  • un enseignement de sciences ;
  • un enseignement obligatoire à choisir parmi les langues et cultures de l’Antiquité, les arts, les langues vivantes ou les mathématiques.

En terminale

Des enseignements communs demeurent (LV1 et LV2, EPS, éducation civique, juridique et sociale), à côté des enseignements spécifiques à la série L, pour tous les élèves :

  • littérature ;
  • littérature étrangère en langue étrangère ;
  • philosophie.

De plus, s’ajoute un enseignement de spécialité au choix permettant d’acquérir des profils différents dans la perspective d’une poursuite d’études :

  • arts ;
  • langues et cultures de l’Antiquité : latin ;
  • langues et cultures de l’Antiquité : grec ;
  • LV3 ;
  • LV1 ou LV2 approfondie ;
  • mathématiques ;
  • Sans oublier, en 1re et en terminale pour tous les élèves, 2 h hebdomadaires d’accompagnement personnalisé (soutien et approfondissement scolaires ; aide à l’orientation)
  • Deux enseignements facultatifs (au maximum) au choix dont seuls les points supérieurs à 10/20 seront pris en compte à l’examen du bac.

Les stages

Nous avons choisi depuis plusieurs années de réserver la semaine qui précède les vacances de Noël à l’observation de la vie active pour les élèves des filières L, et ES et un peu plus tard en STMG.

Ce peut être dans le cadre d’une entreprise, d’une administration, d’une association, ou de toute autre organisation où s’exercent des fonctions rémunérées que les jeunes peuvent choisir de passer cette semaine ….

L’objectif essentiel de cette démarche est de faire progresser les élèves sur leur parcours d’orientation .Nous voudrions les inciter à tester sur le terrain l’environnement professionnel des domaines d’activités qui pourraient le plus les motiver (social, commercial, administratif, financier, juridique, éducatif, artistique, paramédical et autres …..). Cette expérience devrait les amener à observer, apprécier, rejeter, se renseigner sur les parcours de formation et la diversité des parcours professionnels qu’ils ne soupçonnent pas à priori.

Un deuxième objectif est de leur permettre de progresser dans les démarches de recherche de stages en milieu professionnel en utilisant les méthodes habituelles de la lettre de motivation, de la relance, de l’entretien.

Un troisième objectif est de travailler les techniques du rapport de stage avec des outils de présentation compatibles avec le milieu professionnel. Ils doivent mettre en avant la place qu’a pu prendre leur expérience dans l’avancement ou non de leur parcours d’orientation. Si des liens sont possibles avec leur choix de TPE, leur éventuel voyage du mois d’octobre, ils devraient pouvoir les mettre en avant dans le rapport.

L’évaluation que nous avons faite depuis de nombreuses années de cette démarche a montré que ce n’est pas une vaine répétition de leur expérience de troisième.

Cette évaluation a montré surtout un bilan largement positif auprès des élèves et de leur famille tant au niveau de l’orientation que des savoirs, savoir- faire et savoir-être en ouvrant le milieu scolaire sur le monde de l’activité.

La spécialité Japonais en LV3

Il s’agit d’une découverte d’une troisième langue commencée en classe de Seconde. Cet enseignement permet une ouverture sur le monde hors de l’Europe et la découverte d’une nouvelle vision de la langue tant par l’écriture que par la structure. Il permet également de découvrir la civilisation japonaise autrement que par les clichés habituels et à travers l’histoire, la géographie du Japon, le suivi de l’actualité mais aussi, quand cela est possible, des manga et des dessins animés.

Le choix de la spécialisation s’adresse principalement aux élèves intéressés par les langues en général et ayant fait preuve d’assiduité et de constance dans le travail au cours des différentes années d’apprentissage. L’enseignement de spécialisation est sanctionné par une épreuve orale de 30 minutes (10 min. de préparation + 10 min. d’exposé + 10 min. d’échange) portant sur des notions et des documents vus en classe au cours des années de Première et de Terminale. Cette épreuve bénéficie d’un coefficient 4 très avantageux pour les élèves consciencieux et motivés.

La spécialité Italien en LV3

  • 1ère L : 2h/semaine, vous pouvez prendre l’italien en enseignement de spécialité ou facultatif
  • TL : 3h/semaine en enseignement de spécialité.

Épreuve de spécialité au baccalauréat : oral 20 mn, préparation 20 mn, coefficient très avantageux de 4

Barème :

  • Exposé : 10 points
  • Entretien : 10 points

Comme en LV1 et en LV2, l’épreuve comporte deux parties : vous devez rendre compte de documents étudiés en classe, et vous devez ensuite « réagir spontanément au cours de l’entretien qui s’organise à partir des documents présentés ». Peuvent s’y ajouter des documents iconographiques.

L’italien:

C’est une belle langue, pleine de musicalité, agréable à apprendre.

Ce sont des cours vivants et variés, basés sur des supports qui font travailler toutes les compétences linguistiques, en mettant l’accent sur l’oral.

L’Italie est un pays très attractif qui attire des millions de touristes chaque année, c’est un pays riche en culture et en art. C’est aussi le deuxième partenaire commercial de la France, apprendre l’italien peut donc être un sérieux atout sur un CV.

La spécialité Latin - Grec

« Tous les chemins mènent à Rome », mais tous les chemins mènent aussi à soi… Les langues anciennes sont de formidables outils de décodage du monde.

Dès la première, il s’agit d’étudier la littérature, la culture et la langue latine ou grecque à travers la lecture approfondie d’un ouvrage d’un auteur de l’antiquité latine ou grecque (programme qui change tous les deux ans) en le mettant en perspective avec le contexte historique, politique et intellectuel de son époque et de la nôtre.

Pour qui ?
Pour les élèves de série Littéraire soucieux d’enrichir leur cursus par une matière noble, qui forge un profil humaniste.

Il faut être curieux, rigoureux, et avide de mesurer son présent à l’aune de notre passé, de notre patrimoine culturel, linguistique, historique.

Cet enseignement est celui de l’exigence, valeur ajoutée pour la préparation aux concours des grandes écoles, aux classes préparatoires et au monde de l’entreprise.

En pratique
Les épreuves : une épreuve écrite d’une durée de 3 heures pour un coefficient de 4. L’épreuve est répartie en deux temps, et s’appuie sur un extrait de l’oeuvre étudiée dans l’année. L’extrait de 100 lignes environ est donné avec sa traduction, exception faite du passage que le candidat devra traduire.

  • a- 3 questions sont posées sur cet extrait : une question de grammaire, une comparaison de traductions, un bref commentaire du texte (/60)
  • b- version : un passage de 50 mots dans le texte étudié est à traduire (/40)

Que faire après un bac L ?

Poursuites d’études
Votre profil littéraire s’adapte parfaitement à des études universitaires (licence, master…) dans des domaines variés tels que les lettres et les langues, l’art, les sciences humaines et sociales, le droit.

Par exemple, vous pouvez vous inscrire en licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE), puis vous spécialiser en métiers de la traduction.

Voie d’accès par excellence aux écoles normales supérieures (ENS), aux écoles de commerce ou encore à l’École des chartes… les prépas littéraires et économiques sont également prisées par les bacheliers L.

Vous pouvez également prétendre aux concours des écoles de journalisme.

Enfin vous pouvez opter pour un BTS ou un DUT, pour vous orienter vers les secteurs du tourisme, de la communication, des carrières juridiques ou sociales.

Perspectives professionnelles

Les débouchés se situent dans l’enseignement et les métiers de l’information et de la communication, la documentation, les bibliothèques, le journalisme, l’édition, la traduction et l’interprétariat, voire la publicité

Sans oublier l’art et la culture (graphisme, design, architecture, culture, patrimoine, audiovisuel, théâtre, musique et danse).

Avec une spécialisation post-bac adaptée, les littéraires peuvent aussi s’orienter vers les métiers du droit, des ressources humaines, du marketing ou du tourisme.

Les secteurs de la santé, de l’animation et du social leur sont également ouverts, de même que la fonction publique.

Prépa Science Po

Ouverte aux élèves de 1ère L souhaitant préparer Sciences Po Paris, ou indirectement les classes prépas littéraires ou économiques et les concours d’IEP de province.

  • Matières obligatoires : Histoire et Anglais
  • Matières optionnelles : Sciences économiques et sociales
  • ou Littérature et Philosophie

Profil des élèves inscrits:

  • Goût prononcé pour la culture générale
  • Haute idée du travail intellectuel
  • Supporter le travail supplémentaire

Initiation à la philosophie

Accompagner la progression vers la maturité intellectuelle : stimule la réflexion, incite à l’analyse, contribue à la formation du jugement et favorise l’accession à l’autonomie.

Initiation au grec

Donner une bonne formation de l’esprit :

  • Qualité d’attention
  • Qualité d’abstraction
  • Acquérir rigueur et mémoire


*Connaître et comprendre la langue française

*Élargir ses connaissances aux sources de notre civilisation